top of page
Image de Zidhan Ibrahim

CABINET DE PSYCHOTHÉRAPIE

Florian Stopin-Suissa

. Gestalt Praticien

. Ecopsychothérapeute

Image de Aaron Burden

« L'important n'est pas ce qu'on a fait de moi; mais ce que je fais moi-même de ce qu'on a fait de moi »


Jean-Paul Sartre

LA GESTALT THÉRAPIE DU LIEN

Mise au point par le québécois Gilles Delisle vers 1997, elle est également dénommée Psychothérapie Gestaltiste des Relations d’Objet (PGRO). C’est une synthèse de la psychanalyse et de la Gestalt-thérapie.

Cette thérapie étudie :
∙ les liens actuels de la personne avec son environnement social et affectif ;
∙ les liens précoces avec les figures de son histoire ;
∙ ses liens avec le psychothérapeute et leurs fluctuations.

  On dit que cette thérapie est spécialement appropriée pour les troubles de la personnalité mais aussi pour bien d’autres difficultés. Elle tient compte de la notion de situation inachevée. Les besoins psychologiques ne sont pas satisfaits car des mécanismes de régulation de contact sont mal ajustés et interrompent le contact avant la pleine satisfaction. Cette interruption, le mauvais ajustement renvoient à des expériences relationnelles précoces perturbées ou incomplètes (des carences, des doubles messages, des injonctions, des angoisses, des non-dits, des mini traumatismes).

  Au cours de la croissance, les relations se révèlent inassimilables car elles sont à la fois indispensables et intolérables. Et l’intolérable qui est rejeté dans l’inconscient, ne trouvant pas sa satisfaction légitime, cherche à se compléter et se répète à l’infini ; il perturbe les relations actuelles avec les autres et avec soi-même. Ces relations perturbées sont intériorisées, c’est-à-dire que ce qui était à l’extérieur, dans l’environnement familial se retrouve à l’intérieur du psychisme du client. S’attaquer à cette répétition amène à une conception de transfert.

  Comment mettre fin à la répétition de ces scénarios insatisfaisants ? Il faut d’abord les laisser se reproduire pour ensuite les analyser, s’en détacher et enfin innover d’autres solutions de vie (ou manières de vivre ?).

Didier Juston

L'ecopsychothérapie permet de se recontacter avec la nature. Se ressourcer, se recentrer sur soi et découvrir les choses simples de la vie. l'eco-psychothérapie que je propose s'adresse aux individuels et aux groupes désirant avoir un regard autre sur les différents fonctionnements qui nous entourent. Que ce soit sur un littoral, dans une forêt, avoir une lecture de paysage ou faire la visite d'un maraîchage bio. Comprendre comment fonctionne la nature qui nous ressource, les animaux qui ont un impact bienfaisant sur nous. Mais également faire face à l'éco-anxiété, interroger la terre nourricière et comprendre les "autres mondes" qui donnent la vie. Avoir une autre approche que le "metro-boulot-dodo" qui nous enferme et nous fait poser des questions sur le sens de nos existences et bien plus encore.

Observer le fonctionnement fascinant du monde animalier et végétal et faire les liens avec nos propres vies et nos  besoins essentiels.

Je reçois les couples, les individuels adultes et les groupes  pour la thérapie simple comme pour l'eco-psychothérapie. Pour les personnes un peu plus éloignées, je pratique également la visio sur le net ou via Whatsapp.

Mes tarifs :

en individuel : 60€/h

en couple : 100€/h

Sortie : entre 100€ et 250€ selon le nombre de participants, le(s) lieu(x), la journée ou la demie-journée

les tarifs sont négociables selon vos ressources et sur justificatif.

Je reste joignable aux coordonnées ci-dessous si vous souhaitez plus d'informations, discuter, expliquer, etc.

Florian Stopin Suissa est membre adhérent au SNPPsy

CONTACTEZ-MOI

8, rue La Fontaine 59155 Faches-Thumesnil

06 76 84 91 96

Merci pour votre envoi !

bottom of page